La stratégie pré-flop

[Total : 11    Moyenne : 4.5/5]

Le croupier vient de vous distribuer vos deux cartes privées, il en va de même pour vos adversaires et il n’y en a pour l’instant aucune carte au milieu de la table. Les blindes sont posées et chacun prend pour la première fois du coup la parole, c’est le pré-flop.

Pour vous aider dans cette phase de jeu, la plus fréquente qui se présentera à vous, vous pourrez vous appuyer sur le triptyque position à la table, main de départ et tapis et blindes, ces deux derniers principalement en tournoi.

Le pré-flop est la phase de jeu qui permet bien souvent de distinguer les joueurs débutants des amateurs éclairés ou des professionnels. Que vous jouiez une main forte ou une main à tirage, il est capital d’orienter le déroulement de la main en votre faveur et c’est à cela que ce premier tour de mise doit vous servir.

La base : les critères objectifs

Le facteur prépondérant reste sans surprise votre main de départ. Sachez l’évaluer, de préférence dans un premier temps grâce à une table de force des mains que vous vous serez créée afin de ne pas vous faire influencer par d’autres facteurs comme l’énervement ou le stress et de rester objectif.

Le second facteur devrait être la position, c’est également un facteur qui ne laisse que peu de place à la subjectivité et qui est un de vos seuls recours lorsque vous vous asseyez à une table où vous ne connaissez pas encore le style des joueurs. Quels que soient vos adversaires, vous serez de toute manière plus à l’aise au bouton ou au cut-off qu’à la grosse blinde ou under the gun. Resserrez votre jeu quand vous occupez des positions médiocres et élargissez-le au bouton.

Un croupier distribue les carte des joueurs pré flop

Enfin, le dernier point d’attention devrait être les blindes et la taille des tapis. En cash-game, assurez-vous d’être sur les bonnes limites, recavez si nécessaire pour tirer un maximum de profit des coups. En tournoi, observez fréquemment si l’on approche de la bulle, sachez quelle est votre profondeur de tapis et à combien de tours de jeu vous pouvez survivre, vérifiez si cela vaut vraiment le coup de rentrer dans les pots avec un petit tapis.

De multiples possibilités

Une fois que ces bases sont acquises, vous pourrez alors progresser en analysant le style de jeu de vos adversaires et en pondérant la force de vos cartes, de votre position et de votre tapis par les erreurs de vos adversaires et l’image que vous leur avez donnée de vous. Le pré-flop est le moment idéal de gagner de petits pots dans les phases avancées des tournois qui peuvent faire une grosse différence sur la place que vous atteindrez. C’est en particulier le cas dans les tournois sur Internet où il y a un grand nombre de joueurs présents et où vous pouvez parfois doubler vos gains en ne survivant qu’à un tour de table de plus.

Des joueurs parlent autour de la table après la distribution des cartes

Le pré-flop n’est que le premier des quatre tours de mises du Texas Hold’Em No Limit, gardez à l’esprit ce qui s’est passé pré-flop pour aborder ensuite le flop, le tournant et la rivière, c’est capital ! Beaucoup de joueurs oublient trop souvent ce qui s’est passé avant le flop et agissent ensuite de manière erratique.

Poursuivez votre apprentissage, revenez à la rubrique « Apprendre à jouer au poker » ou utilisez les liens de navigation suivants :

JouerPokerGratuit vous propose d’apprendre le poker a travers ses cours, et vous recommande le site de Winamax si vous souhaitez appliquer sur un vrai site de poker de qualité.