Se servir des tells pour manipuler ses adversaires

[Total : 2    Moyenne : 3/5]

Vous avez remarqué qu’un adversaire avait une manie particulière, par exemple qu’il avait tendance à plaisanter lorsqu’il avait une excellente main mais qu’il restait muet lorsqu’il bluffait ? C’est très bien, la psychologie est une arme redoutable au poker et cette observation pourrait vous êtes utile, à condition de savoir vous en servir.

Les tells : Un atout à manier avec patience…

Lorsque vous avez remarqué grâce un tell d’un adversaire un défaut dans son jeu, il faut déjà vous armer de patience. Au poker, les coups se suivent mais ne se ressemblent pas, il vous faudra peut-être jouer une centaine de mains avec cet adversaire avant que la situation ne se reproduise. Quand bien même elle se reproduirait, il faut que vous soyez en situation de gagner le pot.
Si vous reconnaissez un tell d’un joueur indiquant que celui-ci bluffe mais que vous n’avez pas le jeu suffisant pour battre un bluff, n’allez pas payer même si vous savez pertinemment que votre adversaire ment avec effronterie. Le but du poker n’est pas d’avoir raison mais de gagner de l’argent !

…et à utiliser avec discrétion

Il est très important d’être discret lorsque vous utilisez le tell d’un adversaire, d’une part pour que celui-ci ne s’en aperçoive pas, d’autre part pour que les autres joueurs de la table ne s’en aperçoivent pas non plus, inutile donc de clamer sur tous les toits que vous avez payé un bluff parce que la main droite de votre adversaire tremblait, même si celui-ci vous chambre en vous accusant d’avoir mal joué.
Le plus important au poker est de tirer le maximum de valeur des coups et de garder le plus longtemps possible ses armes et ses avantages secrets. Plus il y aura de monde autour de la table à essayer d’exploiter un tell, moins celui-ci vous rapportera d’argent.

un homme manipule des jetons et essaie de mettre ses adversaire sur une piste qui n'est pas bonne

La majorité des tells provient des mouvements des mains

Les joueurs professionnels savent manier les tells et pousser la psychologie encore plus loin, ils peuvent vous laisser croire qu’ils commettent des erreurs seulement pour vous surprendre lorsque vous penserez être en mesure de les exploiter. Méfiez-vous des tells qui sont trop gros pour être vrais.

Les tells comme tromperie

Comme vous pouvez le deviner ci-dessus, même si vous n’êtes pas bons en psychologie ou en observation et que vous ne repérez pas les tells de vos adversaires, vous pouvez quand même vous servir de cette facette du poker. Des tas de joueurs professionnels ne jouent qu’avec les cotes des pots et la valeur de leurs mains, sans les tells, en particulier lorsqu’ils viennent du monde d’Internet, vous n’avez donc pas de soucis à vous faire.

Manipulez vos adversaires en leur faisant croire que vous avez un gros défaut, on peut retrouver ce comportement dans une moindre mesure sur le poker en ligne avec des joueurs qui « tankent » (réfléchissent pendant longtemps) avant de partir à tapis. Reste à savoir s’ils ont joué la montre (ou à l’inverse agi quasi instantanément) pour vous faire croire qu’ils bluffent ou au contraire parce qu’ils ont une excellente main.

Poursuivez votre apprentissage, revenez à la rubrique « Apprendre à jouer au poker » ou utilisez les liens de navigation suivants :

<< Le value-bet