La triche au poker : fantasme ou réalité ? Comment tricher ?

[Total : 11    Moyenne : 4.7/5]

La triche au poker est davantage fantasmée qu’elle n’existe en réalité, surtout dans le cadre législatif contraignant qui existe en France. Il existe des règles simples afin de se protéger et de ne pas pouvoir être la victime de tricheurs, d’arnaqueurs ou de joueurs essayant de profiter des règles.

Dans le cadre d’une partie en ligne

Le poker en ligne est régi en France par l’ARJEL, l’Autorité de Régulation des Jeux en Ligne, tout comme les paris sportifs et hippiques en ligne. C’est cette autorité qui autorise les salles de poker en ligne, qui les contrôle et qui définit le taux de commission qu’elles doivent mettre en place.

Il est illégal et très fortement déconseillé de jouer sur des salles non-agréées par l’ARJEL, vous risquez de ne pas pouvoir récupérer vos gains et vous n’aurez personne contre qui vous retourner en cas de litige. Même si cela ne constitue pas de la triche à proprement parler (difficile de cacher une carte dans votre manche en jouant en ligne), ces arnaques peuvent vous coûter cher.

Dans le cas d’une partie en mode réel

En cercle ou en casino, le croupier sera souvent assisté d’une machine qui mélangera et comptera les cartes, elle l’alertera au cas où il en manque ou si des cartes sont écornées. Si vous remarquez un problème, faites lui remarquer immédiatement, que ce soit une mauvaise donne (cela peut arriver) ou une carte présentant un défaut.

Le croupier est dans la majorité des cas au courant des règles et ne se laissera pas impressionner par les joueurs qui les contestent. Si cela empêche la triche, faites de votre côté bien attention à connaître les spécificités du jeu avec de vraies cartes cartonnées.

Un as dans la manche d'un tricheur

Mettez toujours un jeton sur vos cartes privées afin de ne pas vous les faire embarquer par le croupier par exemple, cela est arrivé même aux meilleurs. De même, ne prenez pas de vous même les jetons au milieu du tapis lorsque vous remportez un pot, c’est le travail du croupier. Vous aurez souvent besoin de faire de la monnaie avec de vrais jetons et si vous misez avec un seul jeton sans dire que vous relancez, ce sera considéré comme un simple « call ». Annoncez toujours de façon intelligible ce que vous allez faire au croupier, votre parole ayant plus de valeur que ce que vous faites avec vos jetons, vous éviterez ainsi de faire des erreurs.

Attention aux parties privées

Au final, c’est en partie privée que le risque de triche est le plus élevé, vous devriez éviter de jouer contre des joueurs que vous ne connaissez pas personnellement, dans des endroits peu recommandables et avec des mises trop élevées par rapport à ce que vous jouez habituellement.

Face à des professionnels de la prestidigitation et un croupier malhonnête, vous ne vous rendriez même pas compte que vous êtes en train de vous faire arnaquer, privilégiez donc le jeu en cercle agréé ou en casino, vous bénéficierez des contrôles du service central des courses et des jeux de la police nationale, des caméras de surveillance et du besoin de probité et de bonne réputation dont ont besoin ces établissements pour garder la confiance de leurs clients.

Comment peut-on tricher au poker ?

Voici quelques vidéos de manipulation de cartes, par les magiciens Stéphane Vanel et Jean-Jacques Sanvert.
On ne le répetera jamais assez : surveillez vos adversaires dans les parties de poker privées, c’est ici et seulement ici que les risques d’arnaque sont réels.

Poursuivez votre apprentissage, revenez à la rubrique « Apprendre le poker » ou utilisez les liens de navigation suivants :

[hcshort id= »16″]